UNE NOUVELLE ÉCOLE POUR LES ELEVES DE SAINT- MAURICE

Depuis la rentrée, ça bouge à l’école Saint-Maurice : changement d’enseignantes, de locaux... Mme Ghezli a été nommée directrice de l’école Saint-Maurice et a en charge les classes du CP au CM2. Nous l’avons rencontrée et lui avons posé quelques questions.


EDLV : Bonjour Perrine, alors comment vous sentez-vous dans ces nouveaux locaux flambant neufs ?
Perrine Ghezli : Bonjour Sandrine, nous avons la chance de bénéficier d’une magnifique école grâce à l’OGEC Sainte Croix des Neiges et à la DDEC 74. Les élèves sont très contents, ils ont trouvé leurs marques, se sentent à l’aise et ont reçu cette école comme un très beau cadeau avec émerveillement après les vacances de Noël. En tant que directrice et enseignante, je suis aussi ravie de pouvoir accueillir de nouveaux parents dans de si beaux locaux propres, neufs et spacieux, enseigner dans des salles de classe de qualité car cela a des répercussions sur nos apprentissages !
EDLV : Pouvez-vous nous décrire les aménagements ?
Perrine Ghezli : Notre école se compose de deux étages. Au RDC, vous trouverez la classe de maternelle, les toilettes pour les petits, la salle de sieste et de bibliothèque, et mon bureau. À l’étage, la salle de classe des CP-CE1-CE2-CM1-CM2 possède de grands tableaux avec un vidéoprojecteur, et une salle informatique attenante afin de travailler en demi-groupes sous ma surveillance ! Nous avons aussi une salle de motricité bien pratique pour notre gymnastique quotidienne en maternelle, et une cuisine pédagogique qui facilite l’autonomie et l’apprentissage des TPS-PS-MS et GS. Nous sommes équipés et à jour des nouvelles lois, avec un ascenseur qui permettra de faciliter l’accès pour les personnes touchées par un handicap. Mais le mieux est de venir nous voir : les élèves vous proposeront une visite de notre école lors de nos portes ouvertes samedi 31 janvier de 9h à 13h.
EDLV : Vous n’avez pas cours le mercredi matin. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi et si ce fonctionnement restera le même l’année prochaine ?
Perrine Ghezli : Ce choix d’école à 4 jours s’est décidé l’année dernière par l’ancienne équipe enseignante suite à un sondage auprès des familles. Nous resterons une école à 4 jours l’année prochaine car nous avons la chance d’avoir le choix. Actuellement, nous pensons que même si nous mettons en place des rythmes aménagés pour le bien des élèves, très peu de parents peuvent venir récupérer leur enfant à 15h30 ! Les rythmes ne seront donc en rien bénéfiques pour le bien biologique de l’enfant. Nous proposons cependant en lien avec notre projet d’école des sorties ou activités d’ouverture culturelle et sportive une fois par période en dehors des temps de classe ainsi que de l’aide individualisée de la remédiation pour les élèves dans le besoin.
EDLV : Quels sont vos projets pour l’année en cours ?
Perrine Ghezli : Notre projet principal est celui du vivre ensemble. Nous voulons une école familiale, permettant à chaque enfant de grandir en devenant autonome et en comprenant que les liens tissés avec les autres sont une richesse. Notre structure nous permet de prendre du temps pour chaque enfant, où la parole a une place importante pour apprendre et prendre conscience que chacun a sa place et apporte quelque chose aux autres. Nous avons différents projets tels que : une correspondance avec la cité du Génévrier en Suisse qui accueille des personnes subissant un handicap, le lien avec les 6ème de SCN pour faciliter le travail de cycle, l’accueil dès 2 ans pour privilégier l’intégration…
EDLV : Etes-vous satisfaite de l’effectif de l’école ?
Perrine Ghezli : Actuellement à 45 élèves, nous sommes très satisfaits de l’évolution de notre effectif. L’objectif de notre structure n’est pas de devenir une grande école, car nous souhaitons garder cette ambiance familiale. Mais aux vues de l’effectif, si nous continuons d’augmenter, nous pourrions prétendre à une ouverture de demi poste. Nous aurions donc 3 classes le matin, des classes par cycle : une classe de TPS-PS-MS, une de GS-CP-CE1 et une classe de CE2-CM1-CM2. Et deux classes l’après midi. Nous pourrions ainsi proposer des apprentissages de cycle et privilégier des apprentissages de qualité avec de petits effectifs.
(SC/edlv)