Edito Août 2015

J'ai embrassé l'aube d'été. Rien ne bougeait encore… et puis... J’ai profité du soleil, du vent dans mes cheveux (sic...), des senteurs… De la liberté ! Le soleil venait de se lever là-bas au loin, et avec lui les limbes de la nuit ont disparus. J’étais au sommet du Morclan il était tôt, et c’était très beau…
Bon en vrai je me suis levé de bonne heure, j’ai grimpé vite fait jusqu’au sommet du Morclan. J’ai vu le soleil se lever et je suis redescendu.
Ben oui c’est moins joli mais bon tout le monde n’est pas Arthur Rimbaud non plus !


Mais que voulez-vous, l’été moi ça m’inspire, oh je sais ce que vous pensez…
Si si je vois bien, lui faut qu’il se calme !!!
Ok je ne dirai donc qu’une chose puisque vous le prenez ainsi… La nature nous a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter d'avantage et parler moins...
Donc là je vais me taire, profiter de ce bel été, que je vous souhaite merveilleux, et rêver…
Bon quelquefois ne vous laissez pas déborder par le flot de vos idées ; tenez votre imagination en laisse... Et profitez !
Bonne lecture.