LA BELLE HISTOIRE DE SOPHIE

L’ADOPTION : UNE HISTOIRE D’AMOUR ET...DE PATIENCE ! CHRISTINE ET JOËL ONT BIEN VOULU NOUS EXPLIQUER LA BELLE AVENTURE QU’ILS PARTAGENT AVEC SOPHIE DEPUIS MAINTENANT 4 ANS.


EDLV : Bonjour Christine, l’adoption est un long parcours. Pouvez-vous nous dire quand vous avez entrepris les premières démarches ?
Christine : Les premières démarches datent de février 2007 après une réunion d’information sur l’adoption au Conseil Général de la protection de l’enfance à Annecy !
EDLV : Au bout de combien de temps avez-vous obtenu le premier agrément ?
Joël : Il a fallu une année d’entretiens avec une assistante sociale et une psychologue et passer par diverses enquêtes pour pouvoir déposer une demande d’agrément à l’adoption ! A notre grande joie, notre demande a été acceptée ! En mai 2008, la première étape était accomplie !!!
EDLV : Et ensuite…
Christine : Ensuite... le plus difficile nous attendait ! Nous avons déposé une quarantaine de dossiers de demande d’adoption auprès des O.A.A. (Organismes Autorisés à l’Adoption), et sans aucun choix quant au pays d origine ! Toutes les réponses ont été négatives. Cependant, notre désir de procurer une famille et de l’amour, à un enfant qui n’en n’avait pas, était si fort que nous étions décidés à continuer nos démarches !
EDLV : Comment avez-vous choisi le pays d’adoption ?
Christine : Une belle rencontre, dans notre belle région, a été à l’origine de notre premier contact avec un orphelinat haïtien. Sans l’aide d’organisations, on a entamé une démarche individuelle. En juin 2009, nous recevions la photo de Sophie ! (photo qui est en permanence sous nos yeux). À partir de ce jour-là, dans notre cœur, Sophie faisait partie intégrante de la famille ! Encore fallait-il rester patients ! La lourdeur administrative retardait l’arrivée de notre fille !
EDLV : Comment s’est passée votre première rencontre avec Sophie ?
Christine : En novembre 2010, nous avons été convoqués pour le jugement d’adoption à Haïti. Ce fut aussi notre première rencontre avec notre fille !!! 5 heures d’attente dans un petit hôtel qui nous parurent interminables ! Enfin, accompagnée d’un pasteur et d’une Nounou, elle est apparue ! Sophie était très intimidée, mais... nous aussi ! Nous avons dû contenir notre émotion et notre sentiment immense de bonheur pour ne pas pleurer devant elle ! Puis tout s’est fait naturellement. Nous nous sommes donc retrouvés ainsi tous les 3 en famille, pendant 15 jours !!! Malheureusement, le départ sans elle vers la France, fut un véritable déchirement !
EDLV : Quel âge avait-elle quand vous êtes allés la chercher ?
Joël : 2 ans et demie.
EDLV : Dans quelle condition l’arrivée de Sophie s’est-elle déroulée ?
Christine : Le malheur qui frappa Haïti, avec le terrible séisme et une épidémie de choléra, a motivé les politiques français et haïtiens à procéder à l’évacuation des enfants adoptés. Le 24 décembre 2010, nous atterrissions sur le sol français, alors tout enneigé. Sophie a dû troquer sa robe légère pour une combinaison de ski ! Que pouvions-nous espérer comme plus beau cadeau de Noël ! Un don du ciel !
EDLV : : Et comment avez-vous vécu son arrivée, en votre qualité de parents ?
Joël : Malgré ses 2 ans et demi, Sophie s’est très bien adaptée... elle a pris ses repères très vite ! En fait, dès les premiers jours nous avions l’impression qu’elle avait toujours été présente ! Même le chien ne la quittait pas. Plus tard, son adaptation fut aussi favorisée par l’intervention d’une super Nounou et d’une maîtresse à son écoute !!!
EDLV : A t-elle gardé des contacts avec Haïti ?
Christine : Depuis son arrivée, nous avons gardé des contacts avec l’orphelinat « Amour ». D’ailleurs, chaque année dans le cadre de notre commerce, nous effectuons à Noël une opération «Don au profit des petits copains et copines de Sophie», qui n’ont pas eu sa chance !
Nous sommes également toujours en relation avec 2 fillettes qui étaient toujours en compagnie de Sophie et qui sont maintenant en France ! Il est important que Sophie garde des contacts avec des personnes de son origine !
EDLV : Partagez-vous votre expérience avec d’autres parents qui, comme vous, ont adopté ?
Christine : Les «adoptants» représentent une véritable famille, et nous avons aussi des relations avec des parents qui ont adopté des enfants d’origine diverses. Le parcours est souvent long, plein d’embûches...Nous nous rassurons mutuellement et échangeons nos expériences ! D’ailleurs, nous sommes disponibles pour répondre aux questions de tout lecteur qui aurait le projet d’adopter et qui se pose des questions !
EDLV : Qu’auriez-vous envie de dire aux personnes qui réfléchissent à l’adoption ?
Christine et Joël : Que le parcours peut être long, très long. Mais, si vous avez envie de donner de l’amour et d’en recevoir aussi d’ailleurs en retour, et que vous prenez la décision d’adopter, n’hésitez-pas, persévérez. (SC/edlv)