Coup de jeune sur les auberges

C’est un terme un peu désuet « Auberge de jeunesse » un terme qui sent bon les années 60.
C’est en fait plus vieux que cela, le principe de l’auberge de jeunesse a été créé en Allemagne en 1907. Et puis comme souvent cela c’est développé a grandi et la mode est passé…
Sauf que depuis quelques années les auberges de jeunesse se sont réinventées. Les lieux un peu ringard ont laissés place à des endroits plus tendance.
La nouvelle mode arrive dans la vallée d’Abondance, plus précisément à Châtel. J’ai rencontré Jason Baud porteur d’un « beau » projet.


EDLV : Jason quel âge as-tu ?
Jason Baud : J’ai 26 ans
EDLV : Quel est ton parcours ?
JB : J’ai fait quelques études, j’ai un master en gestion d’entreprise et tourisme. J’ai également fait quelques voyages, notamment en Nouvelle Zélande, le but de ce voyage était de partir en autonomie, de travailler et d’étudier pendant un an le fonctionnement des auberges de jeunesse.
EDLV : Ton projet d’auberge de jeunesse ne date donc pas d’hier ?
JB : Oh non, il a germé dans mon esprit déjà à la fin de mes études. Et puis c’est surtout un lieu que je cherchais. Et lorsque j’étais en Nouvelle-Zélande mon père a eu l’information de la mise en vente de la colonie Là-haut à Châtel. Nous en avons parlé à distance. J’y ai réfléchi et vraiment c’était l’endroit idéal pour le projet.
EDLV : Comment as-tu découvert Châtel ?
JB : (Rires) Châtel j’y suis né ou presque, c’est ma mère qui est d’ici, moi je suis né à Thonon. Mais j’ai beaucoup de famille ici. Et surtout j’y viens depuis toujours. Ma mère a quelques appartements qu’elle loue, donc les arrivées et les départ du samedi en saison je connais bien. Je l’aide depuis tout petit, d’abord pour le ménage puis en grandissant pour accueillir les gens.
EDLV : Finalement tu es comme Obélix ?
JB : Oui je suis tombé dans le tourisme quand j’étais petit…
EDLV : Revenons au projet, comment va fonctionner ton auberge de jeunesse ?
JB : Le principe est simple, l’auberge de jeunesse c’est un hébergement à la nuitée à un prix abordable ouvert à tous les âges, c’est la base. Ensuite nous allons proposer des chambres doubles et surtout des dortoirs, le fondement de l’auberge de jeunesse, de 4, 6 jusqu’à 14 places. Les gens pourront se faire à manger avec la cuisine commune et j’ai voulu un petit bar conviviale, car oui l’auberge c’est aussi et avant tout la convivialité. Nous proposerons également quelques services et un bureau d’activités. Nous avons essayé de soigner le décor et le confort pour nos hôtes.
EDLV : Pour quand est prévu l’ouverture ?
JB : Le 19 juin.
EDLV : Comment te sent tu dans cette phase finale ?
JB : Confiant, mais surtout impatient, nous y travaillons depuis tellement longtemps, que maintenant j’ai hâte d’accueillir mes premiers clients. Nous sommes dans le rush des derniers aménagements mais je suis dans une bonne énergie. Et tout sera prêt à temps.
EDLV : Jason merci et bon vent pour 1861 Chatel Hostel c’est le nom de ton auberge.