Jerome le berger de Morgins

Ce matin en me levant je me suis dit, tiens c’est une belle journée pour aller se promener en alpage.
Toujours à l’affût de rencontre insolite, je suis tombé nez à nez avec un berger et ses brebis.


Voilà une belle rencontre.
EDLV : Bonjour Berger qui êtes-vous ?
Jérôme Vannay : Je suis Jérôme Vannay, j’ai 32 ans, et je suis de Colombey-Muraz.
EDLV : Depuis combien de temps exercez-vous le métier de berger ?
JV : Depuis toujours… J’ai commencé à donner un coup de main aux bergers du coin quand j’avais 10 ans. Mon père était également berger, je l’ai beaucoup aidé aussi. Mais c’est en 2002 que je me suis vraiment installé.
EDLV : Vous avez repris l’affaire familiale ?
JV : Oui mon père était agriculteur, moi j’aimai plutôt les animaux et mon frère plutôt la terre, la répartition c’est faite naturellement.
EDLV : Combien d’animaux avez-vous ?
JV : A peu près 1350 moutons et brebis. J’ai aussi des vaches allaitantes et des veaux, à peu près 160.
EDLV : C’est un travail à plein temps !
JV : C’est le moins que l’on puisse dire.
EDLV : comment cela s’organise-t-il ?
JV : Début janvier c’est l’agnelage, les brebis sont en étable à Muraz. Cela dure en général de janvier à mars. Durant cette période lorsqu’il fait beau je sors les bêtes pour quelles puisent se dégourdir les pattes. En avril elles sortent définitivement en plaine, avant la montée en alpage fin mai.
EDLV : C’est votre moment préféré ?
JV : C’est sûr, la liberté, le grand air, les animaux sont heureux en alpage, c’est la joie.
EDLV : Tous les alpages sont à vous ?
JV : J’aimerai bien, mais non, je les loue. Il faut beaucoup de place pour tout ce petit monde !
EDLV : Vous êtes beaucoup de bergers à Morgins ?
JV : Non plus tellement… Je suis le seul.
EDLV : Vous avez une spécialité ?
JV : Oui, si on peut dire.
EDLV : Quelle est-elle ?
JV : Je fais des merguez avec la viande de mes brebis.
EDLV : Des merguez de compétions ?
JV : Plutôt oui ! Que de la bonne viande ! Avec une brebis je fais à peu près 20 Kg de merguez et sur une année j’en fais 400 Kg.
EDLV : Merci beaucoup Jérôme pour avoir partagé votre passion avec nous. Cher lecteur si vous vous promenez en alpage autour de Morgins vous croiserai forcement Jérôme et ses brebis.